Vous êtes ici

Le rôle du secteur privé dans la délivrance du permis de conduire | Permis de conduire

Alors que le délai moyen d’obtention d’une date pour passer le permis de conduire est de 86 jours en France, le débat parlementaire sur les moyens de raccourcir cette attente continue.

Jean-Christophe Fromentin, député UDI, propose d’impliquer le secteur privé pour livrer des permis de conduire probatoires

Soutenu par 80 députés, le projet de loi de M. Fromentin propose qu’un organisme privé, certifié par l’Etat, puisse faire passer l’examen pratique. Un permis probatoire serait délivré, et le conducteur devrait conduire 3 000 kilomètres et deux ans sans infractions avant d’obtenir un permis à six points, puis un permis à 12 points après deux ans d’attente supplémentaire. Le repassage éventuel du permis de conduire se ferait avec un inspecteur d’Etat. Cette proposition n’est pas sans rappeler les règles de la conduite accompagnée.

Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur, craint une hausse du coût du permis de conduire et une dégradation de la sécurité routière

Pour le Gouvernement, représenté par le Ministre de l’Intérieur Manuel Valls, cette initiative pourrait faire augmenter le coût du permis de conduire, objet des mécanismes de l’offre et de la demande. Compte-tenu de la demande pour obtenir le permis de conduire, le prix augmenterait rapidement. M. Fromentin estime qu’il ne coûterait que le prix d’une heure supplémentaire de conduite, soit 50 euros, même si la manière dont il parvient à ce chiffre est peu claire.

Par ailleurs, M. Valls craint une dégradation de la sécurité routière. En impliquant le secteur privé dans la délivrance du permis de conduire, le niveau d’exigence pourrait être réduit. Cette fois-ci, c’est le ministre de l’Intérieur qui manque de chiffres pour justifier sa thèse : les délégations de service public ne dégradent pas automatiquement la qualité du service.

Un débat sur les délais de passage du permis de conduire qui s’éternise dans l’attente de propositions concrètes du Gouvernement

Rappelons, à toutes fins utiles, que le coût total du permis de conduire revient à 1 665 euros en France, et 1 995 euros en Ile-de-France, selon une étude de l’association Prévention routière de juin 2013. Par ailleurs, il convient de se souvenir que les délais de passage de l’examen pratique du permis de conduire dépendent actuellement du taux de réussite d’une auto-école : plus celui-ci est élevé, plus l’auto-école se voit attribuer de places qu’elle peut offrir à ses élèves.

Une réflexion gouvernementale devrait avoir lieu pour proposer des solutions concrètes à un problème reconnu par le ministère de l’Intérieur comme étant prioritaire. Cependant, aucune piste n’a été évoquée à ce stade, et les parlementaires s’inquiètent de la longueur des délais nécessaires à l’obtention d’un passage du permis de conduire, souvent nécessaire pour des raisons professionnelles.

Il est peu probable que des propositions concrètes soient mises en avant rapidement. En attendant, nous vous invitons à prendre en compte le taux de réussite d’une auto-école dans vos recherches si vous êtes pressés de passer l’examen. Toutefois, ce n’est pas le seul facteur à prendre en compte, et il n’est pas aussi représentatif de la performance d’une auto-école qu’on pourrait le croire. Utilisez le comparateur de notre site en prenant en compte la proximité, le prix, la réputation et le taux de réussite : c’est la combinaison de critères la plus sûre !