Vous êtes ici

Permis A1 pour 125 cc | Deux-roues

A quoi sert le permis A1 (moto légère) ?

Moto 125cm3 permis A1Le permis de conduire A1 permet la conduite des motos légères et a l’avantage d’être accessible aux plus jeunes. Le permis A1 était autrefois appelé permis AL.

 

Permis A1 (moto légère) : avez-vous besoin du permis A1 ?

Le permis A1 permet la conduite des motocyclettes légères de la catégorie MTL, c’est-à-dire d’une cylindrée inférieure ou égale à 125 cm3 et d’une puissance inférieure ou égale à 11 kW (15 ch).

Toutefois, les motocyclettes de cylindrée inférieure à 125 cm3 de toute puissance peuvent être conduites sans le permis A1 si le conducteur dispose d’une licence d’une fédération agréée et conduit le véhicule dans le cadre d’une manifestation sportive sur circuit non ouvert à la circulation publique.

Les véhicules que permettent de conduire les véhicules A1 peuvent également être conduits par les titulaires des permis A, A2, A3, A ancienne version, B (si non postérieur au 31 décembre 2006), C, C1, C limité (délivré avant le 1er juillet 1990), D.

Si vous possédez le permis B depuis 2 ans, vous pouvez simplement passer une formation de 7h pour conduire un scooter ou une moto 125cm3.

Permis A1 (moto légère): qui peut s’inscrire ?

Le permis A1 (moto légère) présente l’avantage de pouvoir être passé dès l’âge de 16 ans. Il s’agit donc d’une solution intéressante pour les jeunes de 16 à 18 ans qui ont besoin de se déplacer, notamment en zone rurale. Si le candidat est atteint d’un handicap, il doit passer devant la commission départementale médicale pour être jugé apte au passage du permis A1 (moto légère).

Par ailleurs, si c’est la première fois que le candidat passe un permis de conduire, il doit être en possession de l’attestation de sécurité routière (ASR) ou de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR2).

Permis A1 (moto légère) : quelle durée de validité ?

Le permis A1 (moto légère) n’est pas sujet à une limite de validité. Toutefois, la perte du capital de points du conducteur suite à des infractions au Code de la Route peut donner lieu à une annulation ou à une suspension du permis A1.

Permis A1 (moto légère) : quelles sont les épreuves ?

Comme pour les autres permis de conduire, le candidat au permis A1 devra passer son Code de la Route (Epreuve Théorique Générale). Toutefois, si le candidat au permis A1 a déjà passé il y a moins de 5 ans un autre permis de conduire pour lequel il a subi des épreuves théoriques et pratiques, il n’a pas besoin de repasser le Code de la Route pour être admissible au permis A1.

Une fois le Code de la Route obtenu, le candidat a le droit à 5 passages de l’examen pratique du permis A1 à effectuer sous une durée de 3 ans. L’examen pratique du permis A1 comprend :

  • une phase hors circulation d’examen écrit et oral,
  • une phase en circulation d’une durée de 30 minutes minimum. Pour passer cette épreuve, il faudra d’abord avoir réussi l’épreuve hors circulation.

Après le passage de l’épreuve en circulation de l’examen pratique du permis A1, le candidat reçoit un certificat de passage d’examen du permis de conduire, aussi appelé attestation provisoire (ou feuille jaune). Si le résultat est favorable, l’attestation provisoire permet de conduire pendant une durée de 2 mois le véhicule de catégorie A1. Il faudra que le conducteur fasse faire en préfecture son permis de conduire A1 définitif pendant ce délai. Toutefois, l’attestation provisoire n’est valable que pour la conduite sur le territoire français.

Permis A1 (moto légère) : équivalence

Le permis A1 (moto légère) permet également de conduire les véhicules auquel le permis B1 donne accès (tricycles et quadricycles à moteur).