Vous êtes ici

La courtoisie et l'éco-conduite valent 2 points à l'examen du permis de conduire | Permis de conduire

Aujourd'hui le permis de conduire devient un véritable sésame. Mais il a été facilité par la réforme récente sur le permis de conduire.

Grapiller des points le jour de l'examen devient indispensable. La courtoisie et l'éco-conduite sont des points vraiment facile à obtenir.

Nouvelle évaluation du  permis de conduire

Une évaluation plus globale du comportement au volant. Une simplification qui a pour but d'augmenter le taux de réussite, le faisant passer de 52 à 65 %.

L'élève sera noté sur 30 points, et 20 seront nécessaires pour recevoir le papier rose. L'examen sera divisé en plusieurs épreuves, notées chacune de 1 à 3.

La courtoisie et et l'éco-conduite valent aujourd'hui 2 points à l'examen du permis de conduire.

La courtoisie fait son entrée dans le permis de conduire

La route est un espace à partager. Aujourd'hui le jour de l'examen du permis de conduire vous serait jugé sur la courtoisie au volant.

Pourquoi la courtoisie est évalué à l'examen du permis de conduire ?

Pour avoir son permis de conduire, il faut à la fois adopter une conduite non dangereuse à la fois pour soi mais aussi pour les autres conducteurs.

La courtoisie est un facteur de sécurité sur la route. Au volant toute attitude impolie, discourtoise ou agressive qui induit irritation ou colère, est facteur de risque.

Exemples d'actes de courtoisie au volant

  • Rester compréhensif envers le conducteur qui, étranger à la ville ou au département, cherche sa route, hésite et conduit très lentement ;
  • S'arrêter quelques mètres avant le passage piétons, ce qui permet, par amélioration du champ de visibilité, de sécuriser la traversée de la chaussée, notamment pour les enfants et personnes âgées ;
  • Lorsque la circulation est fortement ralentie, laisser le passage au conducteur qui désire quitter un stationnement ou qui se présente sur une voie adjacente pourvue d'un stop ;
  • Rester patient envers les cyclistes qui, sur une voie étroite, en côte de surcroît, obligent à rouler lentement. Ils ont autant le droit que quiconque de circuler et ont l'excuse de ne pas disposer d'une voie cyclable ;
  • Veiller à ralentir en cas de flaques d'eau afin de ne pas éclabousser des pieds à la tête piétons et cyclistes ;
  • En temps opportun, faciliter la manœuvre de ceux qui marquent leur intention de vouloir dépasser ;
  • Lors d'un constat d'accident, garder son calme et rester courtois. S'en tenir à l'observation des faits objectifs ;
  • Être indulgent à l'égard de ceux qui commettent une légère faute de conduite ;
  • Répondre de bonne grâce à l'invite du policier ou du gendarme qui vous inviterait à souffler dans le ballon ou vous ferait ranger sur le côté pour laisser passage à un convoi exceptionnel.

Adopter une conduite économique et écologique : l'éco-conduite

Pour faire des économies, il est nécessaire de monter les rapports de votre boîte de vitesse lorsque le moteur tourne entre 2000 et 2500 tours par minute.

Vérifier que les pneus sont bien gonflés, à la fois pour votre sécurité et pour consommer moins de carburant.

Essayer de rouler à une vitesse constante, éviter d'accélérer ou de freiner brutalement.

N'utiliser les appareils électriques qu'en cas de nécessité : climatisation, autoradios, etc...

Essayer de voyager le plus légèrement possible, car plus le véhicule est lourd et plus il consomme.