Vous êtes ici

L’alcool au volant | Permis à points et sanctions

La règle face à l’alcool

Avec la vitesse et la fatigue, l’alcool au volant est aujourd’hui une des principales causes des accidents de la route. Pour rappel, le code de la route interdit de conduire avec un taux d’alcool dans le sang supérieur ou égal à :

  • 0,5 g par litre de sang.
  • 0,25 mg par litre d’air expiré.

Combien de verres maximum pour ne pas dépasser ce taux ?

Nombre de verres pour un homme en fonction de son poids :

Lorsque vous êtes dans la zone rouge, vous commettez une infraction. Attention la réaction à l’alcool n’est pas la même pour tous le monde, ces chiffres correspondent à ceux d’un buveur occasionnel de sexe masculin au cours d’un repas de 3 heures environ. A noté que si vous consommez de l’alcool sans manger, alors les effets seront beaucoup plus importants.

Nombre de verres pour une femme en fonction de son poids :

Lorsque vous êtes dans la zone rouge, vous commettez une infraction. Attention la réaction à l’alcool n’est pas la même pour tous le monde, ces chiffres correspondent à ceux d’un buveur occasionnel de sexe féminin au cours d’un repas de 3 heures environ. A noté que si vous consommez de l’alcool sans manger, alors les effets seront beaucoup plus importants.

Equivalence des différents types d’alcool en fonction de leurs degrés :

Chaque type d’alcool (vin, bière,…) ne possède pas la même contenance en alcool. En effet, pour ne pas dépasser la limite un grand verre de bière et un petit verre de whisky auront quasiment le même effet bien qu’ils aient été consommés à différentes doses. Voici une image récapitulative des équivalences entre les différents types d’alcools les plus courants :

Alcool et élimination.

C'est au niveau du foie que l'alcool est éliminé, par un système enzymatique appelé "alcool déshydrogénase". Le foie n'élimine l'alcool des lors que l'individus n'en consomme plus, il peut alors commencer le rejet de l'alcool. La vitesse d'élimination reste constante, c'est-à-dire que l'on ne peut l'augmenter ou la diminuer. Elle est de plus très lente, le taux moyen d'élimination de l'alcool dans l'organisme est de 0.15 gramme par litre de sang par heure (0.15g/L/heure). Ce taux varie en fonction des individus (âge, sexe, poids,...), il peut varié entre 0.10g/L/heure et 0.25g/L/heure.

Quels sont les risques de conduire en état d’ébriété ?

Le dépistage de l’alcool :

Les forces de l’ordre peuvent avoir recours, lors d’un contrôle, à un dépistage d’alcoolémie ou à un alcootest. Si votre test vire au rouge, les forces de l’ordre procéderont à une vérification de l’alcoolémie qui vient affirmer ou infirmer les résultats d’un alcootest.
Cette vérification est alors ou bien une prise de sang suivie de différents examens, ou bien une mesure de l'alcoolémie dans l’air expiré grâce a un éthylomètre.

Les sanctions encourues suite à un test d’alcoolémie positif :

Il y a deux cas de figure :

  • Le taux d’alcool est compris entre 0.5 et 0.8 gramme par litre de sang. Vous risquez alors une amende de 135 euros et la perte de 6 points sur votre permis de conduire. Dans certains cas, en cas de comparution devant le tribunal, il est possible que votre permis soit suspendu.
  • Le taux d’alcool est supérieur à 0.8 gramme par litre de sang. Vous risquez alors un peine de 2 ans d’emprisonnement, 4500 euros d’amende et une suspension, voire une annulation de votre permis de conduire.

En cas de refus de se soumettre à une vérification d’alcoolémie, vous risquez les mêmes sanctions que dans le cas où votre taux d’alcoolémie est supérieur à 0.8 gramme par litre de sang.

J’ai consommé de l’alcool, ainsi que des stupéfiants. Qu’est-ce que je risque ?

Avec le cumul des deux facteurs (alcool et stupéfiants), vous encourez alors 3 ans d’emprisonnement et 9000 euros d’amende. Et bien sûr une suspension ou une annulation de votre permis de conduire.

J’ai été contrôlé pour la deuxième fois en état d’ébriété, qu’est-ce que je risque ?

En plus des sanctions pénales, votre permis de conduire risque d’être annulé durant une période allant jusqu’à 10 ans.

J’ai eu un accident en état d’ébriété. Que va-t-il se passer ?

Lors d’un accident, alors le problème devient beaucoup plus important. Lors de dommage on reflète 2 différents cas possibles :

  • L’accident a provoqué des dommages corporels, l’amende s’élèvera à 30000 euros.
  • L’accident a provoqué la mort d’un autre usager de la route, alors l’amende peut atteindre 150000 euros, celle –ci s’ajoutant à une peine d’emprisonnement de 10 ans.

Les dangers et les effets liés à l'alcool :

Consommer de l'alcool et conduire est donc très dangereux non seulement pour vous, mais aussi pour les autres usagers de la route. En plus de fortes amendes, vous mettez votre vie, celle de vos éventuels passagers et celle des autres usagers de la route en péril.

Les effets de l'alcool :

  • Rétrécissement du champ visuel,
  • Augmentation de l'éblouissement,
  • Mauvaise appréciation des distances,
  • Diminution des réflexes,
  • Augmentation du temps de réaction (freinage trop tardif),
  • Effet euphorisant provoque une surestimation de ses capacités (comportements dangereux comme une conduite à vitesse excessive),
  • Risque de coma éthylique lorsque le taux dépasse 3 grammes par litre de sang (hypothermie et hypoglycémie),
  • A partir de 3.5 grammes par litre de sang, un risque de mort intervient. Au dessus de 5 grammes par litre de sang, le risque de mortalité est très fortement probable.

Devant tous ces dangers, le proverbe suivant s'avère très pertinent :

"Boire ou Conduire, à vous de choisir"