Vous êtes ici

Payer moins cher son permis : louer une voiture à double commande | Financement

Qui peut louer une voiture à double commande ?

Toute personne souhaitant s’entrainer à la conduite sur une voiture type auto-école, mais hors du circuit classique des auto-écoles ou de la conduite accompagnée.

Quelles sont les conditions pour louer une voiture à double commande ?

  • Avoir un livret d’apprentissage tamponné par la préfecture.
  • La voiture à double commande doit être identifiée soit par un panneau de toit ou par une inscription sur, à la fois, l’avant et l’arrière de la voiture.
  • Vérifier que la voiture possède, en plus, des doubles-commandes de frein et d’embrayage, un double rétroviseur intérieur, des doubles rétroviseurs latéraux, des avertisseurs sonores, les feux (position, croisement, route) et les indicateurs de changement de direction.
  • Être accompagné d’une personne âgée de plus de 21 ans et titulaire du permis B depuis au moins 3 ans,
  • Depuis le 1er octobre, l'accompagnateur a l'obligation d'effectuer 4 heures de conduite dans une auto-école.

Quels sont les avantages et défauts à louer une voiture à double commande ?

Louer une voiture à double commande a comme avantage majeur un coût de formation moindre. En effet, une heure de location de voiture à double commande serai 40% à 50% moins cher qu’une heure de conduite à l’auto-école.
Il y a un tarif fixe qui est d’environ 5 euros par heures. On y ajoute les kilomètres effectués soit environ 0.40 centimes par kilomètre. Au final, pour un trajet d'une heure et 25 kilomètres, cela revient à 15 euros de l'heure environ.
Effectuer sa formation avec une voiture à double commande ne permet pas de bénéficier d'un pédagogue titulaire du BEPECASER. Le taux de réussite est donc nettement moins bon et les élèves prennent souvent de mauvais réflexes.

Où louer une voiture à double commande ?

Il existe un peu partout en France des agences de location de véhicule à double commande et notamment sur internet.
Il faut cependant prendre quelques précautions avant de se lancer :

  • Vérifier la qualité des véhicules et des assurances retenues (prix de la franchise en cas de sinistre et vérifier si des options sont proposées pour réduire le montant de la franchise),
  • Vérifier la pérennité de l’activité et la santé financière de l’entreprise,
  • L’agence ne doit pas vous facturer la présence d’un accompagnateur car sa présence relève du bénévolat.