Vous êtes ici

Conduire sans permis | Permis à points et sanctions

Quel risque y a-t-il à conduire sans permis ?

La conduite de véhicules sans permis est un acte grave, à la fois dangereux (pour le conducteur et pour les conducteurs et les passagers des véhicules qui l’entourent) et passible de lourdes peines.

Risques de la conduite sans permis : la sécurité

Les conducteurs n’ayant pas suivi la formation théorique et pratique à la conduire et n’ayant pas obtenu leur permis ne présentent aucune garantie de capacité à conduire leur véhicule. Ce manque de formation entraîne une mise en danger des occupants des véhicules roulant sur la chaussée. Les conducteurs ayant perdu leur permis de conduire à la suite d’infraction au code de la route doivent se soumettre à la décision de suspension ou de retrait de leur permis de conduire, et n’échappent pas à cette règle.

Risques de la conduite sans permis : les sanctions si vous n’avez jamais eu de permis ou s’il a été annulé

La juridiction compétente pour juger les conducteurs sans permis est dans ce cas le tribunal correctionnel. La loi sanctionne la conduite sans permis d’une amende de 15 000 euros au maximum, de peines de prison (avec sursis le plus souvent) et d’une interdiction judiciaire de passer n’importe quel type de permis pendant 5 ans.

Risques de la conduite sans permis : les sanctions si votre permis a été suspendu

Les conducteurs dont le permis de conduire a été suspendu et qui prennent tout de même le volant sont jugés par le tribunal correctionnel. Les peines prévoient un retrait de 6 points sur le permis de conduire, une amende de 4 500 euros au maximum, 3 ans de suspensions supplémentaires du permis de conduire et éventuellement d’autres peines.

Risques de la conduite sans permis : quelles solutions alternatives ?

La perte du permis de conduire peut conduire à des drames sociaux, notamment pour les conducteurs qui ont besoin de leur voiture pour travailler et ne peuvent pas prendre les transports en commun. La suspension ou l’annulation du permis de conduire peut donc déboucher sur un licenciement et certains conducteurs préfèrent prendre le risque de la conduite sans permis. Il faut absolument trouver une solution alternative en :

  • vous renseignant sur la durée au bout de laquelle vous pouvez espérer repasser votre permis. Si cette durée n’est pas trop longue, vous pourrez peut-être négocier un arrangement temporaire avec votre employeur : changement temporaire d’affectation, congés sans solde, covoiturage,
  • vous tournant vers les voitures sans permis en solution provisoire. Cette solution peut s’avérer assez peu onéreuse si vous achetez et revendez la voiture sans permis sur une courte période de temps,
  • embauchant un chauffeur. Cette solution est bien sûr très onéreuse, mais elle vaut peut-être mieux que de perdre votre emploi s’il s’agit d’une situation temporaire, en particulier si vous n’avez besoin que d’un chauffeur à temps partiel. Cette solution est également beaucoup plus sûre que la conduite sans permis.