Vous êtes ici

Examinateur du permis de conduire | Permis B

Qui sont les examinateurs du permis de conduire ?

Les examinateurs du permis de conduire font passer l’examen du permis de conduire aux candidats et décident sur des critères objectifs de son résultat final. Mais qui sont les examinateurs du permis de conduire ?

Examinateurs du permis de conduire : statut et mission

Les examinateurs du permis de conduire sont des fonctionnaires de catégorie B, dont le rôle est d’évaluer la performance des candidats à l’examen pratique du permis de conduire. Leur appellation officielle est Inspecteur du Permis de Conduire et de la Sécurité Routière (IPCSR), mais ils sont le plus souvent dénommés examinateurs du permis de conduire.

En-dehors de l’examen pratique du permis de conduire, les examinateurs ont également pour rôle la promotion de la sécurité routière par des actions spécifiques, le suivi des auto-écoles et le contrôle des centres de récupération de points par la sensibilisation à la sécurité routière.

Examinateurs du permis de conduire : les conditions de présentation du concours

Les examinateurs du permis de conduire sont recrutés sur concours. Pour se présenter au concours d’examinateur du permis de conduire, plusieurs conditions sont nécessaires :

  • disposer du baccalauréat (ou équivalent)
  • ou avoir une expérience professionnelle de 3 ans ou plus dans la même catégorie socioprofessionnelle que les examinateurs du permis de conduire
  • ou avoir une expérience de 4 ans de service public en tant qu’agent de la fonction publique (au 1er janvier de l’année où le concours est passé).
  • disposer du permis B depuis plus de 3 ans à la date des épreuves écrites de l’examen d’examinateur du permis de conduire. Le permis ne avoir peut faire l’objet de restrictions de validité, de suspension ou d’annulation.

Examinateurs du permis de conduire : le concours

Le concours d’examinateur du permis de conduire comprend :

  • une phase d’admissibilité : note de synthèse en concours externe, note administrative en concours interne, QCM ou questions à réponse courtes en lien avec le droit du code de la route.
  • une phase d’admission : examen pratique de conduite, questions orales de sécurité routière, entretien devant jury

Les candidats réussissant le concours d’examinateur du permis de conduire commencent en tant que stagiaires. Ils ne deviendront titulaires du poste d’examinateur du permis de conduire qu’après une période de stage d’un an et bénéficient d’une formation.

Examinateurs du permis de conduire : la formation après le concours

Les examinateurs du permis de conduire bénéficient d’une formation initiale d’au moins 6 mois à l’Institut national de la sécurité routière et de recherches (INSERR) de Nevers. La formation des examinateurs du permis de conduire est à la fois théorique (Code de la Route, évaluation du niveau des candidats à l’examen du permis de conduire) et pratique (mise en pratique sur véhicules 2 et 4 roues). Les futurs examinateurs du permis de conduire qui n’ont pas leur permis A (permis moto) le passent également à l’occasion de leur formation. L’examinateur stagiaire du permis de conduire se rend parfois dans les centres d’examen selon le principe de l’alternance pour assister aux évaluations des élèves, puis faire les évaluations eux-mêmes en compagnie d’un tuteur.

La formation des examinateurs du permis de conduire est également continue et concerne les thématiques de sécurité routière et les règles de passage de l’examen du permis de conduire, qui évoluent assez souvent.

L'examinateur est défini à l'article 3 de l'arrêté du 19 février 2010 comme un inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière, un délégué au permis de conduire et à la sécurité routière ou un agent public tel que défini à l'article R. 221-3 du code de la route. Au sens du présent arrêté, ces agents sont désignés sous le terme d'expert.