Vous êtes ici

Critères d'examination de l'épreuve pratique du permis de conduire | Permis B

Quels sont les critères de la réussite à l’examen pratique du permis de conduire ?

Un arrêté du 19 février 2010 a modifié les critères de réussite de l’examen pratique du permis de conduire. Les nouvelles mesures vont plutôt dans le sens d’un assouplissement du dispositif au bénéfice du candidat, tout en maintenant les exigences de sécurité routière.

Critères de la réussite à l’examen pratique du permis de conduire : l’erreur éliminatoire

Les candidats à l’examen du permis de conduire ont pu commettre une erreur éliminatoire : en ce cas, le permis de conduire leur est directement refusé. Figurent parmi les erreurs éliminatoires le franchissement d’une ligne continue, le non-respect des feux rouges, des stops et des sens interdits et l’intervention par l’examinateur sur les commandes du véhicule (volet ou pédales). Le premier critère de réussite est donc la capacité de l’élève à ne pas faire d’erreur éliminatoire.

Critères de la réussite à l’examen pratique du permis de conduire : le système des points

L’examinateur de l’examen du permis de conduire remplit un bilan des compétences du candidat selon un système de points. Ce document est envoyé par la poste au candidat, que l’examen se soit soldé par un succès ou par un échec. Le critère de réussite du permis de conduire est l’obtention d’une note supérieure ou égale à 20/30.

  • Le bilan de connaissance permet de mesurer les aptitudes des élèves sur les critères suivants :
  • connaissance et utilisation des commandes
  • prise d’informations
  • adaptation de la vitesse du véhicule aux circonstances
  • application de la réglementation (code de la route)
  • communication avec les autres usagers
  • partage de la chaussée avec les autres conducteurs
  • respect des distances de sécurité

Deux critères semblent spécialement faciles à remplir et peuvent rapporter deux points : la conduite écologique (conduire sans accélération ou freinage brusque de manière à consommer peu d’essence) et la courtoisie au volant.

Les critères sont définis précisément par l'arrêté du 19 février 2010 relatif aux modalités de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B et de la sous-catégorie B1. Cet arrêté a été modifié par l'arrêté du 2 juillet 2014 modifiant, entre autres, la durée de l'examen pratique passant de 35 minutes à 32 minutes.