Vous êtes ici

La conduite accompagnée et la conduite supervisée. | Conduite accompagnée

J’ai 30 ans, puis-je tout de même effectuer l’apprentissage de la conduite via la conduite accompagnée ?

Non, la conduite accompagnée est uniquement disponible aux personnes âgées de 15 à 18 ans. En revanche, il lui est possible de faire de la conduite supervisée qui s'inscrit dans la même lignée. Un adulte peut donc lui aussi opter pour ce type de formation à la conduite. Il faut savoir que le taux de réussite de la conduite accompagnée est d’environ 70%, contre un peu plus de 53% de réussite pour l’apprentissage classique.

Les personnes handicapées ont-elles accès à la conduite accompagnée ou supervisée ?

Oui, tout comme les adultes, les personnes souffrant d’un handicap peuvent avoir recours à la formation de la conduite accompagnée ou supervisée selon leur âge. Il faut seulement disposer d’un véhicule aménagé pour la conduite d’une personne handicapée.

J’ai fini ma période de conduite accompagnée mais je n’ai pas effectué les 3000 kilomètres, est-ce grave ?

Dans l’absolu, ce n’est pas si grave que ça. Mais les 3000 kilomètres imposés par la conduite accompagnée sont obligatoires, c'est-à-dire que c’est le minimum à effectuer pour pouvoir passer l’épreuve pratique du permis de conduire. Bien sûr, rien ne vous empêche de  « mentir » sur le nombre de kilomètres parcourus. En effet, personne ne viendra vérifier si ce que vous affirmez est vrai ou faux. Mais ce minimum n’est pas imposé pour rien, l’examinateur se rendra tout de suite compte si un conducteur a fait plus ou moins de 3000 kilomètres. La période de la formation via la conduite accompagnée s’étend de 1 à 3 ans, les 3000 kilomètres sont donc largement faisables.

J’ai achevé ma formation de conduite supervisée sans avoir fait les 1000 kilomètres minimum, est-ce grave ?

Tout comme pour la conduite accompagnée, les 1000 kilomètres requis pour la formation de la conduite supervisée sont obligatoires. Bien sûr, après les 3 mois de formation, personne ne viendra vérifier si les 1000 kilomètres ont bien été effectués. Si le futur candidat à l’épreuve pratique du permis de conduire ne les a pas effectué, l’examinateur s’en rendra tout de suite compte, car 1000 kilomètres, c’est peu (raison de plus pour être dans la légalité) !