Vous êtes ici

Permis cycliste pour les enfants | Autres permis

Dans la logique du permis piéton, l’association Prévention MAIF a lancé en novembre 2008 une opération de sensibilisation à la sécurité routière à vélo à destination des enfants.

permis cycliste enfants

Le permis cycliste enfant : pour qui ?

L’opération du permis cycliste enfant s’adresse aux élèves de CM2 et aux élèves de centres de loisirs des communes participant à l’opération.

Le permis cycliste enfant : pourquoi ?

L’objectif du permis cycliste enfant est naturellement de promouvoir la sécurité routière. Les vélos ne font pas l’objet d’un permis de conduire obligatoire, mais doit comme les autres respecter les règles du Code de la Route. Le permis cycliste enfant doit donc aider les enfants à prendre les bonnes habitudes qui les protègeront toute leur vie. De plus, l’opération sensibilise les enfants et les parents aux bienfaits écologiques de la circulation à vélo.

Le permis cycliste enfant : le déroulement

Dans un premier temps, les enfants sont sensibilisés aux règles de la circulation à vélo grâce à un kit pédagogique diffusé par les enseignants des écoles primaires et fourni par l’association Prévention MAIF. Comme pour le permis piéton, la sensibilisation se fait en 4-6 séances d’une durée de 45 minutes. Un code du jeune cycliste est remis à chaque enfant dès la première séance. A la fin de la série  de formation, un examen permettra aux enfants d’obtenir, ou non, le permis cycliste enfant.

Enfin, le permis cycliste enfant est remis aux enfants avec un gilet de visibilité à l’occasion d’une cérémonie solennelle.

Le permis cycliste enfant : les chiffres

Le permis cycliste enfant mobilise 2000 bénévoles. Au terme des trois premières années d’activité, l’objectif est d’avoir délivré 750 000 permis cyclistes enfants. Ces chiffres élevés s’expliquent par la mobilisation de partenaires puissants : l’Education nationale, l’association Prévention MAIF, la Sécurité routière, l’ADEME (car le vélo permet d’économiser du CO2), la police, la préfecture de Police de Paris et la Gendarmerie nationale.