Vous êtes ici

Permis B (A) pour les automatiques | Autres permis

Le permis B(A) autorise la conduite des véhicules de catégorie B (véhicules légers) à boîte automatique et/ou à embrayage automatique.

Permis B(A) : avez-vous besoin du permis B(A) ?

Si vous conduisez un véhicule léger (voiture) muni d’une boîte de vitesse et/où d’un embrayage automatique, vous devez être en possession du permis B ou du permis B(A). Si vous conduisez un véhicule léger muni d’une boîte de vitesse manuelle, vous devez être en possession du permis B classique. Le permis B(A) n’est donc pas une extension du permis B vers les véhicules automatiques mais une restriction du permis B à ces véhicules.

Permis B(A) : qui peut s’inscrire ?

Tous les candidats au permis B peuvent demander à passer l’examen pratique du permis de conduire sur un véhicule à boîte et/ou embrayage automatique. Certains se sentent en effet mal à l’aise avec le passage des vitesses et estiment qu’ils ne seront pas capables de passer le permis avec la complexité du passage des vitesses.

  • Si le véhicule sur lequel le permis est passé est un véhicule à embrayage automatique, et si l’issue de l’examen pratique du permis de conduire sur ce véhicule automatique est favorable, le candidat obtient son permis B(A). Ce permis n’est valable que pour la conduite de véhicules légers à embrayage automatique. Le document du permis de conduire B(A) mentionne explicitement cette restriction.
  • Si le véhicule sur lequel le permis est passé est à changement de vitesse automatique, et si l’issue de l’examen pratique est favorable, le candidat se voit délivrer un permis B(A) qui n’est valable que pour la conduite des véhicules à changement de vitesse automatique.

Permis B(A) : quelle durée de validité ?

Le permis B(A) ne souffre d’aucune date limite de validité, à l’image du permis B.

Permis B(A) : quelles sont les épreuves ?

Les différentes épreuves de l’examen du permis B(A) sont identiques aux épreuves subies par les candidats au permis B : examen du Code de la Route (aussi appelée Epreuve Théorique Générale) et examen pratique du permis de conduire B (la seule différence étant la conduite sur véhicule à embrayage automatique ou changement de vitesse automatique).

Permis B(A) : les inconvénients

Le permis B(A) est une solution choisie par peu de candidats au permis B. En effet, le permis B(A) entraîne un manque conséquent de liberté, puisqu’il sera impossible de conduire des véhicules légers munis d’un embrayage manuel : pas toujours facile d’emprunter la voiture d’un ami ou de louer un véhicule en vacances ! Le permis B(A) est donc souvent une solution de dernier recours pour ceux qui ont des difficultés avec le passage des vitesses.

Permis B(A) : le transformer en permis B

Seul l’examinateur du permis de conduire peut accepter de supprimer la restriction du permis B(A), s’il constate que :

  • dans un cas l’embrayage mécanique est bien utilisé par le candidat,
  • dans un 2ème cas, que le changement de vitesse non automatique est bien utilisé par le candidat.