Vous êtes ici

Devenir inspecteur du permis de conduire | Auto-école

Que doit faire un inspecteur du permis de conduire ?

Les inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière (IPSR) ont pour principale mission d’évaluer les compétences des candidats au permis de conduire. Un inspecteur est un agent de catégorie B de la Fonction publique, c’est-à-dire qu’un inspecteur est un fonctionnaire.

Les missions d’un inspecteur du permis de conduire :

  • Evaluer les compétences des candidats au permis de conduire,
  • Différentes actions de sécurité routière,
  • Suivi des établissements d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière,
  • Contrôle des contres de stages de sensibilisation à la sécurité routière.

    Comment devenir inspecteur du permis de conduire ?

    Tout d’abord, le candidat doit être titulaire du permis de conduire doit être titulaire du permis de conduire B depuis au moins 3 ans et en cours de validité. Si toutes ces conditions sont remplies, vous pourrez vous présenter aux épreuves écrites. De plus, votre permis de conduire ne doit pas avoir été suspendu, annulé ou avoir subi toute autre mesure de restriction ou d’interdiction de délivrance.

    Qui peut passer le concours d’inspecteur du permis de conduire ?

    Les futurs inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière sont recrutés après un concours s’adressant aux titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent. Ce concours est aussi ouvert :

    • Aux individus dont l’expérience au sein de la même catégorie socioprofessionnelle que celle des inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière, est supérieure à 3 ans,
    • Aux agents de la fonction publique, ayant au minimum quatre ans d’ancienneté de services publiques.

      Les épreuves pour devenir inspecteur du permis de conduire :

      La phase d’admissibilité :

      Cette phase consiste en la rédaction d’une note administrative (concours interne) et d’une note administrative (concours externe). De plus, vous devrez répondre à un QCM (questions à choix multiples) sur des questions de droit en relation avec le code de la route.

      La phase d’admission :

      Il s’agit là, d’un exercice de conduite, de questions orales sur la sécurité routière et d’un entretien avec le jury.

      Je suis admis pour devenir inspecteur du permis de conduire, que se passe-t-il ?

      Dès lors que vous aurez réussi les différents concours, vous serez nommé inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière avec un statut de stagiaire. Vous serez titularisé après un an de stage. Vous bénéficierez de plus d’une formation initiale d’au minimum 6 mois. Cette formation est obligatoire.

      La formation initiale des inspecteurs du permis de conduire :

      Cette formation initiale obligatoire pour l’ensemble des futurs IPCSR ayant un statut de titulaire se déroule à l’institut national de la sécurité routière et de recherches (INSERR), à Nevers. Le but de cette formation est de vous transmettre les connaissances théoriques (code de la route, procédure d’évaluation, etc.) et sur des mises en pratique en deux roues et en voiture. Accompagné d’un tuteur, les stagiaires IPSCSR bénéficient de périodes d’alternance où ils découvrent puis pratiquent les évaluations. Tout au long de votre carrière, différentes formations vous seront dispensées pour s’adapter aux évolutions de permis de conduire.

      Le permis A est-il obligatoire pour devenir inspecteur du permis de conduire ?

      Oui, le permis moto est un permis obligatoire pour devenir inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière. Cependant, il ne vous est pas obligatoire de le posséder avant de vous inscrire aux concours d’inspecteur du permis de conduire. Vous pourrez en effet passer le permis moto pendant votre formation.