Vous êtes ici

Formateur des moniteurs pour l'auto-école | Auto-école

Qu’est-ce que le métier de formateur des moniteurs d’auto-école ?

Les formateurs des moniteurs d’auto-école forment les futurs moniteurs d’auto-école candidats au diplôme du BEPECASER (qui permet d’enseigner la conduite en auto-école). Les formateurs des moniteurs d’auto-école remplissent également une mission de formation continue des moniteurs d’auto-école et une mission de prévention pour la sécurité routière destinée à un public plus large : entreprises, établissements scolaires, stages pour les conducteurs ayant perdu des points de leur permis de conduire. Le nom administratif officiel de formateur des moniteurs d’auto-école est « formateur des enseignants à la conduite ».

Comment devenir formateur des moniteurs d’auto-école ?

Le ministère des Transport délivre le BAFM (Brevet d’Aptitude à la Formation des Moniteurs) qui permet d’accéder au métier de formateur des moniteurs d’auto-école. Le BAFM est répertorié comme équivalent au baccalauréat pour pouvoir passer le concours d’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

Quelles sont les conditions pour se présenter à l’examen de formateur des moniteurs d’auto-école (BAFM)?

Pour se présenter à cet examen, les candidats doivent avoir le BEPECASER, c’est-à-dire le diplôme de formateur d’auto-école, depuis plus de 12 mois (calculés entre la date d’obtention du BEPECASER et les dates des épreuves d’admissibilité de l’examen de formateur des moniteurs d’auto-école). Les titulaires du BEPECASER (ou équivalent) disposant également d’un diplôme de type licence ou maîtrise sont dispensés des épreuves d’admissibilité.

Comment s’inscrire à l’examen de formateur des moniteurs d’auto-école (BAFM) ?

Un arrêté du ministre en charge des Transport définit une date de session par an pour le métier de formateur des moniteurs d’auto-école. Pour se porter candidat, il faut envoyer un dossier de candidature à la DDE (Direction Départementale de l’Equipement) ou à la DDEA (Direction Départementale de l’Equipement et de l’Agriculture), selon le département de résidence. Ces services sont également compétents pour vous renseigner sur ce métier.

Les examens d’admissibilité ont lieu fin novembre ou début décembre et comprennent trois épreuves : réglementation de la circulation routière (coef 3), droit (coef 1) et psychologie (coef 2). En mars viennent les examens d’admission : leçon d’enseignement théorique à des élèves suivant la formation BEPECASER (coef 2) ; interrogation sur le véhicule automobile (coef 1) et critique d’une leçon de conduite (coef 3). Le candidat ayant réussi à obtenir 72 points sur 120 sans note inférieure à 7/20 accède au BAFM.

Comment préparer l’examen de formateur des moniteurs d’auto-école (BAFM) ?

La préparation à l’examen peut être faîte individuellement par chaque élève, ou peut se faire au travers d’un organisme de formation du choix du candidat. Aucun organisme de formation n’est spécialement recommandé par les services de l’Etat. Le candidat devra se renseigner auprès des centres de formation préparant à l’examen des moniteurs d’auto-écoles (BEPECASER) pour savoir s’ils aident également à préparer le BAFM.

La formation des formateurs des moniteurs d’auto-école inclut six éléments : droit civil ; droit administratif et pénal ; législation du travail ; technique automobile ; psychologie des conducteurs ; pédagogie de la conduire et sécurité routière.